Chez les vampires, ensemble des mesures servant à constituer une réserve de sang. Cette réserve peut servir à nourrir le seigneur d’un domaine, ou plus généralement le Cerbère, qui peut difficilement chasser tout en assumant ses fonctions. n d’autre cas, la réserve peut être gardée en cas de crise.

La manière dont l’impôt de sang est prélevé diffère selon les seigneurs et les circonstances. Il peut être exigé lorsque certaines faveurs sont accordées, comme une fonction, un territoire de chasse ou le droit de progéniture. Il peut être demandé à tous en cas de crise grave. Dans certains cas, un vampire peut le verser de manière volontaire, afin d’attirer les faveurs ou se rendre indispensable.

La conservation d’une réserve de sang pour une période prolongée exige une procédure magique, laquelle est inconnue en dehors de l’Ordre de saint Pierre.