Hélène est une jeune fille, principal support de Michel Grandbois. Elle étudie en journalisme et constitue le centre du cercle des mortels qui nourrissent volontairement Michel de leur sang.

Bonne vivante, habituée du café Jean-Sol Partre et du Vade Retro, elle aime la musique industrielle et la littérature, en particulier Baudelaire.

Dans le premier tome, Hélène est surtout le faire-valoir de Michel et occasionnellement la demoiselle en détresse, mais son rôle va rapidement évoluer par la suite, pour devenir l’un des personnages les plus redoutables — et redoutés — du Cycle des Bergers.