Sinistre, vouée à Lucifer, ver dans la pomme, société secrète au sein des sociétés secrètes. Ceux qui connaissent le Cercle de fer le craignent.

La légende des origines

Au début des temps, le titan Prométhée créa les hommes en les façonnant dans l’argile. Il aimait ses nouvelles créations, malheureusement dépourvues de griffes et de crocs. Afin de leur permettre de se défendre, il vola le feu sacré du soleil et le donna aux humains.

Pour punir Prométhée, les dieux le lièrent sur une pierre à l’aide d’une chaîne de fer forgée par Héphaïstos. Un aigle lui dévorait le foie, qui se régénérait sans cesse. Son sang coula des siècles durant, imbibant la pierre, qui s’imprégna de son pouvoir.

Ce supplice devait durer jusqu’à la fin des temps, mais Héraclès libéra le Titan. Cependant, le décret de Zeus ayant promulgué que Prométhée restera lié à son rocher jusqu’à la fin des temps, le Titan dû porter un anneau forgé avec le fer de sa chaîne et dans lequel un morceau de rocher était serti.

Porteur de la connaissance, père malheureux de l’humanité, Prométhée avait encore plusieurs disciples mortels. Au meilleurs d’entre eux, il donna six anneaux semblables au sien. Portant le rocher imprégné de son sang, ces anneaux permettaient à ses serviteurs de disposer de pouvoirs semblables aux siens, et particulier la maîtrise du feu sacré. Ces disciples désignaient Prométhée par son titre: porteur de flambeau, en latin lux farre, puis Lucifer.

Disciples de Lucifer

Il est difficile de situer les origines réelles du Cercle de fer. Ce groupe particulièrement restreint a toujours caché ses secrets, d’abord pour conserver l’exclusivité sur ses pouvoirs bien réels, ensuite pour se soustraire à la chasse sans merci que lui livrait le Déluge.

Il est possible que ses racines se soient perdues dans l’Antiquité, mais c’est  du Moyen Âge qu’on en a eu les premiers rapports, à travers la lutte contre le Déluge, puis à la suite d’un conflit particulièrement nourri avec l’Ordre de saint Pierre, après la trahison de Prospero.

L’Ordre de saint Pierre est connu pour ne pas tolérer les transfuges. La guerre que l’Ordre déclara au Cercle fut d’une férocité à faire passer la chasse du Déluge pour une partie de cache-cache. Aujourd’hui encore, la destruction du Cercle est un objectif poursuivi avec obsession par l’Ordre, et force le Cercle de fer à se cacher et ses membres à rester en perpétuel mouvement.

Prospero, unique transfuge de l’Ordre de saint Pierre à vivre encore, est considéré comme son ennemi le plus recherché, sa cible prioritaire. Disposant de pouvoirs impressionnants, il est sans doute le chef de la secte.

Le Christ libéré

Les objectifs du Cercle de fer sont nébuleux vus de l’extérieur, mais il est important de comprendre que ses disciples ne se considèrent pas comme des serviteurs du mal.

Le Cercle professe que Prométhée est toujours lié par son anneau de fer à la volonté divine, un principe qu’ils nomment Adonaï. Poursuivant la connaissance des origines à travers les écrits anciens, ils déterminèrent un certain nombre de points communs entre diverses figures mythiques apportant aux hommes connaissance et protection. Les constantes les plus fréquentes sont la chute suite à un jugement injuste, les supplice lié sur une montagne et la plaie au côté droit.

Pour eux, il est clair que les figures de Prométhée, Lucifer et Jésus Christ sont les interprétation diverses d’une même réalité: la seule créature divine à se préoccuper de l’humanité a été punie pour son crime par un démiurge et sa court. Leur but, d’une manière ou d’une autre, est de libérer le porteur de lumière, ce qui peut impliquer de vaincre pour de bon le principe divin, Adonaï.

Les pouvoirs des anneaux

Les bagues de fer serties de granit sont au centre du pouvoir du Cercle de fer. Elles confèrent à leur porteur de nombreux pouvoirs. Ceux qui sont observés le plus fréquemment sont la capacité de créer des flammes, de changer d’apparence, de devenir invisible ainsi qu’une forme limitée, mais très puissante, de prescience. Ces pouvoirs ne proviennent peut-être pas tous directement de l’objet. Ceux qui portent ce symbole profitent d’une certaine déférence de la plupart des esprits mineurs, incluant élémentaux et démons, et cette obéissance peut être mise à profit pour obtenir des pouvoirs très divers.

Inspiration

J’ai depuis longtemps été fasciné par les analogies évidentes entre le mythe de Lucifer, de Prométhée et du Christ. Les points communs entre différents mythes sont une de me sources majeures d’inspiration.