Non donné par le Déluge à la dernière cène, où le Christ aurait donné aux apôtres le sang de l’immortalité, leur conférant le pouvoir de réaliser des miracles. Seul Judas en fut considéré indigne, d’où sa vengeance contre Jésus. Une autre version, moins répandue, soutient que Judas a reçu le baptême et que, écrasé par ses nouvelles responsabilités, s’est tourné contre Jésus, avant de former sa propre lignée, les Fils du Rat.
Par extension, acte de transformer un mortel en Berger.